Un ancien élève de la seconde 9 prépare son brevet de pilote (PPL).

paul-houdier-16-ans.jpg

logo-covati.png Paul Houdier 16 ans, élève au lycée G. Eiffel de Dijon

(aérodrome de Til-Châtel)

Publicités

« Ils en pincent pour l’aéromodélisme »

Deux élèves de la classe de seconde aéronautique du lycée Eiffel, à Dijon, ont intégré récemment le club d’aéromodélisme de Fontaine-lès-Dijon. Ils racontent leur passion. (article Le Bien Public du 31-03-2018)

Comme son camarade de classe, Guillaume Morlot pratique la discipline depuis deux mois.  Photo Nicolas LEBLANC Gaëtan Mignon est arrivé au club fontainois il y a deux mois.   Photo Nicolas LEBLANCComme son camarade, Gaetan Mignon est arrivé au club il y a deux mois.  Photo Nicolas LEBLANC Gaetan Mignon  Photo Nicolas Leblanc

Comme son camarade de classe, Guillaume Morlot pratique la discipline depuis deux mois. Gaëtan Mignon est arrivé au club fontainois il y a deux mois.

«Pouvoir faire voler des petits avions tout légers m’a beaucoup plu, même si, au début, c’était forcément compliqué à commander », confie Guillaume Morlot, 15 ans et habitant de Fontaine-lès-Dijon. Il a découvert l’aéromodélisme avec sa classe, en novembre, et a rejoint l’Aéro-Modèle-Club fontenois – présidé par Jacques Humbert – en même temps que son camarade Gaëtan, 16 ans, il y a deux mois. Pour ce dernier, l’aéromodélisme est devenu une vraie passion. « Ça me détend de guider ces petits avions en modèle réduit conçus pour voler en salle », admet celui qui, plus tard, désire devenir pilote d’hélicoptère dans l’armée. Guillaume aspire à la même destinée, puisque lui aussi aimerait « intégrer l’armée de terre et conduire un hélico ».

Pour Catherine Fayolle, enseignante, « la classe aéronautique permet d’appréhender au mieux les différents métiers que peuvent envisager ses élèves ». D’ailleurs, elle et sa classe se sont rendues à Toulouse (Haute-Garonne) à la mi-mars dans le ­cadre d’un voyage organisé. « Nous avons visité l’usine Airbus, avec tous les immenses hangars où sont assemblés les A380 », confie Gaëtan, encore impressionné. La Cité de l’espace a été, pour Guillaume, le temps fort du périple. « Ça m’a émerveillé avec toutes les attractions basées sur l’espace, les fusées, les simulateurs, etc. »

Ces deux nouveaux adhérents du club fontainois vont dorénavant s’entraîner assidûment aux commandes de leur petit avion, car ils ont un rendez-vous important en ligne de mire : le passage de leurs ailes de bronze au mois de juin. En attendant, peut-être, de passer à la taille supérieure ! C’est en tout cas leur souhait.

Note : Depuis quatre ans, un partenariat lie le lycée Eiffel à Dijon et sa classe de seconde section aéronautique, encadrée par Catherine Fayolle, professeure principale, au club fontainois.